Offrir une Messe - Paroisse Saint Cléophas

Aller au contenu

Menu principal :

Offrir une Messe

Célébrations
Faut-il donner une date ?  Dans certains cas, on demande une messe pour une date précise. D’autres fois, on ne donne pas de date pour laisser au prêtre le soin de célébrer cette messe le jour qui lui conviendra.

Les offrandes de messe ? Dès l’origine, les fidèles ont voulu montrer leur participation à l’Eucharistie, soit par des offrandes en nature, soit par des offrandes en espèces : une manière de s’associer au sacrifice qui rend le Christ réellement présent au monde.
D’autre part, cette offrande est aussi un moyen de participer à la subsistance du prêtre qui, en général, reçoit peu pour sa vie matérielle, laquelle ne repose que sur la contribution volontaire des fidèles, comme par exemple pour le denier de l’Eglise. C’est ainsi qu’aujourd’hui les offrandes de messe sont destinées à aider les prêtres à vivre. C’est le cas notamment pour ceux de notre Congrégation. Par ces offrandes, les fidèles soutiennent leur ministère.
Notons que la pratique des “honoraires de messe”, qui remonte dans l’Église au VIIIe siècle trouve sa racine dans l’Ancien Testament où le prêtre recevait une part des sacrifices faits à Dieu. Voir aussi le code de Droit Canonique n° 945 et 946.
Deux autres formes traditionnelles d’intention de messe
Outre l’intention de messe la plus simple avec son offrande propre, il existe :

  • La neuvaine de messes : elle consiste à célébrer la messe durant 9 jours sans interruption pour une même intention. Le chiffre neuf est d’autant plus symbolique qu’il est la multiplication du chiffre trois représentant la perfection des Personnes divines.

  • Le “trentain grégorien” : il consiste à célébrer la messe durant 30 jours sans interruption pour une même intention. Un usage qui remonte à la fin du VIe siècle au temps du pape Grégoire le Grand. Le pape Benoît XIV, en 1752, la Congrégation pour les indulgences en 1884, puis un décret du 10 janvier 1889, ont fait l’éloge de cette pratique qualifiée de “pieuse, approuvée et raisonnable”. Si le trentain est constitué de trente messes célébrées sans interruption, il n’est pas nécessaire, toutefois, qu’elles soient célébrées par le même prêtre, en cas de maladie, de décès par exemple.
Offrande de Messe
Une Messe : 17€         Une Neuvaine : 150€       Un Trentain : 500€
Règlement en espèces ou chèques à l'ordre : Paroisse Saint Cléophas

Vous trouverez au fond de l'église Saint Cléophas des enveloppes, ou bien en les demandant au presbytère, des enveloppes sur lesquelles vous pourrez inscrire les messes que vous souhaitez faire dire.
Ces enveloppes pourront être remises directement au curé, ou bien dans la boite au lettre de la paroisse.

Vous n'avez pas la possibilité de récupérer une de ces "enveloppes" pour faire dire une messe : vous pouvez aussi envoyer un message via ce lien au frère Jean du Sacré-Coeur (cliquer ici) en précisant toutes les informations demandées sur cette enveloppe ci-dessous (que vous pouvez aussi télécharger en cliquant ici).

Que Dieu vous bénisse.
Retourner au contenu | Retourner au menu